28 juin 2012

BETTINA : FICTIONS et FRICTIONS

Bettina

 

 

http://bettina.unblog.fr/

Allez, encore quelques minutes et ce sont les vacances. Terminé l’usine, le pompage des vaches condamnées. Pendant deux semaines, je passerai mon temps libre à siroter des groupes sanguins issus d’animaux rares, d’humains remarquables. Pendant cette quinzaine, j’essaierai d’oublier tous ces bovins que je dois vider à grandes lampées dans un temps imparti.

Allez, encore quelques secondes et La Tique prendra des vacances.

Cette année, la Tique a fait confiance à Unblog-France, société sérieuse qui permet, par des offres complètes de profiter de séjours tout compris à moindre coût. Sur les conseils de poux potes, j’ai pris le forfait Bettina avec pension complète.

 

 Quelques sauts plus tard, avec une pause toutes les deux minutes pour éviter les accidents occasionnés par la fatigue, me voilà arrivé à destination. Pleins d’arbres avec un fond montagneux.  Le décor est plaisant et donne une bonne première impression.

Un panneau « ACCUEIL » me fait de grands signes, ne tardons pas à aller s’enregistrer et profitons au plus tôt de ce bucolique blog. 

« Bienvenue à toutes et à tous ! Vous êtes sur le blog de Bettina.»

Ca c’est de l’accueil, grands sourires de La Tique, toute contente de trouver un endroit où le présage de bons moments est évident.

Et là, tout de suite après, tel Shiva, un poulpe, un mutant, mon hôte se mit à agiter des tas de bras terminés par des mains et des index, pour me montrer des directions différentes.

« Là-bas, j’ai enregistré… »

« Là, j’écris… »

« Là, j’auto-publie… »

« Là, je me consacre… »

« A 13 ans, je tenais un journal …» J’allais lui dire qu’à deux mois, je savais tenir mon hochet, mais je n’ai pas eu le temps.

« J’ai deux passions, Le chant, art lyrique, jazz, et l’écriture…» Euh, comptant sur mes pattes, « ça fait quatre, non ? »

Pas de réponse.

Et, « n’oubliez pas de passer à la boutique »

 

La Tique laissa son hôte soliloquer avec une énergie rare, termina elle-même les formalités d’enregistrement et s’en alla visiter cet étrange espace multidirectionnel. La voix de bettina résonnait et déraisonnait encore dans les ruelles chargées du blog.

Devant l’immensité du lieu, La Tique, consciente qu’elle n’aura pas assez de deux semaines pour tout photographier, pris la décision de ne rapporter qu’un souvenir  de chaque recoin du camping.

Prendre en premier la rue « Qui suis-je ? » On apprend que Bettina est une rebelle, qu’un jour, lasse d’être silencieuse en même temps que consciente de la marche ambigüe du monde, elle décide d’expulser le trop plein en nous conseillant de faire pareil, c'est-à-dire, de se vider. « …j’expulse le trop plein, je me vide. Vous verrez, faites pareil, ça soigne, ça réconcilie avec la vie, …»

D’accord, se vider. Cherchons les toilettes.

Prendre direction « Politique » Là, Bettina a l’idée qui manquait à tous les gouvernements successifs. Que diantre, n’ont-ils pas compris qu’un ministère confié à mon hôte aurait sans doute suffit à épargner à l’Europe tous ces désagréments. « Les vieux de la vieille, les presque déjà morts, bougez-vous! » Idée de génie, qui permettrait de relancer l’industrie par la fabrication en masse de déambulateurs. Qui boosterait la recherche médicale, en permettant aux services de soins palliatifs de rendre les agonisants encore efficaces. Relancer l’industrie et favoriser la recherche, voilà les deux mamelles de Bettina.

Tiens, l’impasse « Poétique »  En sous-titre, «Ecrire (épisode 4)… le Goncourt paraît si loin » C’est vrai. Bon, de toute façon, c’est une impasse, bifurquons.

Un bâtiment avec une banderole « mes chansons »

« Yolande a épousé un faux mage Haïtien

Tout le pays l’appelle

Le faux mage de Yolande

Comme dit un ami russe,

Ce qu’il a du goût, « da! »

Car il est comme un roc,

Fort et intelligent

Refrain

Très mince, terre-à-terre

Dire qu’elle était grue, hier… etc., etc.

Copyright Bettina »

Merci  de respecter le copyright,  le travail d’autrui et ne pas chercher à se faire de l’argent ou retirer quelques gloires en volant ce poème. Bon, où est la sortie ?

Passage de « Humeurs » Grosse indignation de l’administratrice de ce lieu ! La civilisation s’éteint peut-on lire en titre. Puis, tout de suite après, en fait la première phrase qui est censée nous donner l’espoir,  le remède à cette probable extinction, c’est « N’est-il pas urgent de donner la pilule à toutes les femmes du monde » ?????  Ben, oui, ça ira plus vite. Après tout, ce sont les mouflets qui retardent la disparition de l’humain…

 

« Alors, ce séjour s’est bien passé ? » me demande Bettina

????!!!!!! ????

Non ! La fin des vacances ? Déjà ?

« Et oui ! » entendis-je dire, « Ici, le temps défile plus vite, c’est un monde parallèle et équilatéral tout en étant bitextile » « Je fais un peu de couture, également » précise-t-elle  devant mon étonnement du bitextile.

Alors vite, tout en faisant ses bagages, La Tique pris quelques dernières photos souvenirs.

« Galéjades » En parlant des proxénètes, « Soyez aimables et vous serez aimés! »

« Divers » pour soutenir la révolution tunisienne, pour sécuriser les manifestations, LA solution était là : « Je crois que les femmes auraient intérêt à emmener leurs enfants avec elles pour éviter les tirs » Si, promis. Bettina connaît certainement très bien les militaires tunisiens. Ils ne tireraient jamais sur un enfant ! Allons, voyons !!! Une femme, sûrement, mais pas un tout petit ! Euh, pas trop petit quand même, Il faut que le bouclier protège au moins toutes les parties vitales de la femme.

« Enigme poétique» En titre, « Que me veut l’écriture ?… » Peut-être que « Pourquoi l’écriture m’en veut-elle ?... »  Serait plus adapté ?

 

Allez, faut y aller, sinon, j’en serais pour un supplément…

« Le jour où l’on commence à accepter la vérité sur soi, on devient ce que j’appelle un être libre. »

C’est la dernière phrase que La Tique a pu lire en quittant  « Fictions et Frictions »

Restez fidèle à cette devise, bettina, vous êtes un être libre, maintenant.

 

Bon, j’ai deux ou trois choses à dire à mes poux potes moi…

 

 

 

 

 

 

 

Posté par latique à 18:01 - Commentaires [39] - Permalien [#]

Commentaires sur BETTINA : FICTIONS et FRICTIONS

    Merci !

    Tu es toujours la bienvenue !

    Posté par loulou le filou, 28 juin 2012 à 20:24
  • @ Loulou Le Filou

    Merci, La Tique apprécie votre passage.

    Posté par La Tique, 28 juin 2012 à 20:35
  • Vous le savez déjà, mais je le répète : je vous adore, la Tique !

    Posté par Cédric, 28 juin 2012 à 21:10
  • @ Cédric Le Bègue

    M'ouais ?
    Pas assez mon goût !

    Posté par La Tique, 28 juin 2012 à 21:15
  • "Pas assez mon goût" ça veut dire quoi "pas assez mon goût" ?

    Il manque un 'à' ? "Pas assez à mon goût" ?

    Je vous ai déjà parlé de la frustration ??

    Posté par Cédric, 28 juin 2012 à 21:54
  • @ Cédric le pfffff !

    Un goût est un terme familier, typiquement tique, qui peut signifier"quelqu'un de familier, dont on apprécie la présence"
    Pas assez mon goût, peut se traduire en langage francophone par "Pas assez cher ami".
    Et effectivement, vous me parlâtes de la frustration !

    Posté par La Tique, 28 juin 2012 à 22:09
  • Il s'en est déjà passé des choses, entre nous/goûts, souvenirs de vies antérieures, métamorphose, et j'en passe.

    Ne vaut-il pas mieux pas assez, que trop ? Qu'en dites-vous ?

    Au plaisir, mon goût !

    Posté par Cédric, 28 juin 2012 à 22:41
  • @u goût

    Je réalise juste que La Tique était venue pour donner un coup de fouet !
    Que de chemin parcouru...

    Au plaisir, mon goût !

    Posté par La Tique, 28 juin 2012 à 22:49
  • J'ai beaucoup ri parce que ton billet est de grande qualité.
    J'ai adoré.

    sue

    Posté par sue, 29 juin 2012 à 08:01
  • @ Sue

    Bonjour et merci.
    Bettina n'est pas du même avis que vous.
    Elle n'a vraisemblablement pas accepté la vérité sur elle et n'est donc pas libre, c'est pourtant ce qu'elle proclame avec force sur son blog.
    Mais bon, ce sont deux choses bien distinctes que d'être ce que l'on dit être.
    La Tique a analysé son blog suffisamment longtemps pour ne pas être surprise par sa réaction sur son blog et le refus d'y mettre mes commentaires.

    En tout cas, vous, vous avez courage et talent.
    bonne journée.

    Posté par La Tique, 29 juin 2012 à 08:20
  • Excellent billet la tique j'ai beaucoup ri ! Bravo!
    Continuez de vous abreuver et nous par la même occasion
    Martine

    Posté par Lespestestaclent, 29 juin 2012 à 14:04
  • @ Martine

    Bonjour et merci pour ce commentaire.
    Ce blog de Fictions frictionné est une pépite, une source de d'inspiration pour pointer ces blogs qui se prennent au sérieux en se meublant de phrases creuses.
    Tout est vrai dans ce billet, les liens sont faciles à retrouver.
    N'hésitez pas, pendant tout moment de spleen, à venir retrouver sourire et envie de vivre par l'étude de l'absurdité personnifiée par Bettina.
    A bientôt.

    Posté par La Tique, 29 juin 2012 à 14:26
  • Je vois que la Martine nous a viré de chez elle (la Peste !! ), alors je viens ici !

    Ça vous fait plaisir, la Tique, que je vous ai nommée baronne (ou bâronne comme vous dites ! ) ??

    Je précise (même s'il est trop tard!) que ça n'est pas qu'un honneur, ça implique aussi beaucoup de devoirs !!

    Posté par Cédric, 29 juin 2012 à 20:30
  • @ Cédric le trôné

    L'accent circonflèxe rajoute au prestige en étirant la syllabe juste ce qu'il faut pour rendre ce titre, bien qu'honorifique, un minimum noble.
    Madâme la Bâronne... Ca a de la gueule, non ?
    Quand aux devoirs de cette baronnie, je les feraient à la maison, au dernier moment, ça me rappellera l'école des tiques.

    Posté par La Tique, 29 juin 2012 à 20:42
  • A propos du circonflage, c'est bien ce qu'il me semblait ! Je me suis souvenu du m'ouais...On commence à bien se connaitre, la Tique ! oups, je voulais dire : mâââdââââââme la bââââronne !

    Ça a de la gueule en effet !

    Par contre vous faites toujours la même erreur (ça fait deux fois au moins que je la rencontre et c'est une vraie erreur pour le coup ! (essayez pas de me dire le contraire! )) : Quand 'quanT' est synonyme de 'en ce qui concerne', toujours 't' à la fin !

    Vous me recopierez cela cent fois ! poil aux doigts (beurk)

    Posté par Cédric, 29 juin 2012 à 20:58
  • @ cédric l'instique

    ce qui nous ramène à l'école des tiques... A mon époque, seul le russe était proposé. QuanD on sait combien le russe tique est désuet, il a fallu à La Tique apprendre le français en autodidacte, avec pour seul support un abonnement à Tique Gadget... l'ordi de La Tique vient de s'éteindre en refuse de repartir ! La Tique galère avec le clavier du téléphone... on peut reporter la punition à plus tard ?

    Posté par La Tique, 29 juin 2012 à 21:19
  • L'éthique est chose très importante, qu'on soit tique étique ou tique replète !

    L'autodidactisme de la tique impressionne le Cédric !

    OK pour le report de la punition, votre excuse tient la route (même si je n'en crois pas un mot, évidemment ! j'ai une réputation à tenir !) !

    En attendant, je vous sers une mousse, Tique ?

    Posté par Cédric, 29 juin 2012 à 21:29
  • @ Cédric le réputé

    Ca y est, l'ordinateur a refroidi et a pu repartir.
    La Tique accepte le report de la punition jusqu'à marmanche 412 junembre de cet année, avec moult remerciements.
    LA Tique vous offrait une mise en bière sur votre blog il y a quelques minutes et ne peut donc refuser une mousse ici.
    Santé Tique (lavage à 60°)
    Tchin !

    Posté par La Tique, 29 juin 2012 à 21:43
  • Tchin !

    Posté par Cédric, 29 juin 2012 à 22:26
  • Comment va la Tique aujourd'hui ?

    La Tique a fait boire le Cédric hier soir, alors que le Cédric ne boit jamais !

    Cédric voulait savoir si 412 junembre était bien après le 35 marcembre et juste avant le 535 avrilier, car il ne voudrait pas que la Tique s'en sorte sans punition pour une bête histoire de calendrier !

    Joyeusement vôtre !

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 09:27
  • ( Cédric observe avec circonspection qu'il est devenu accro aux mots de la Tique )

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 10:04
  • @ Cédric du matin

    Bonjour,

    Ce sont les risques de fréquentation des tiques, l'alcoolisme, l'addiction sous beaucoup de formes (toutes ?)
    Attention, les tiques ont besoin d'hôtes vivants pour le rester. Rendre addictif sans être létal est l'art de cultiver son jardin chez l'acarien.
    êtes vous conscient cher Cédric, d'être à la fois goût et proie ?
    Attention, le 412 junembre n'est postérieur au 35 avrilier seulement les années se terminant par "ouille", c'est à dire dans 131 années tiques (à 21 minutes près)
    Au plaisir de vos visites.

    Posté par La Tique, 30 juin 2012 à 10:33
  • N'ayez crainte rien jamais ne tuera le Cédric.

    Ni substance ni illusion.

    Cédric a conscience de bien des choses mais sûrement pas de tout.

    Le Cédric ne comprend pas tout à vos années bissextiques. Il semblerait que la Tique ait un espace-temps différent du Cédric.

    Au visite de vos plaisirs. (Est-ce le poison inoculé par la Tique qui rend trouble le langage du Cédric ?? )

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 10:48
  • @ Cédric K. Dick

    Aie ! La Tique avait peur que Cédric n'aborde ce sujet de la relativité temporelle.
    Effectivement, chez les tiques, l'âge est reconnu comme étant fluctuant et dépendant de la masse corporelle. Les humains commencent tout juste à comprendre l'impact de la masse corporelle comme influence du déroulement.
    Pour faire simple, l'âge de la tique (en général)dépend de son volume, qui dépend de sa source d'approvisionnement, qui dépend, enfin, de sa proie.
    Plus la tique sera gavée, plus elle sera grosse, et plus la durée de vie s'écourtera.
    La difficulté est de savoir tenir l'équilibre de la faim. Jongler entre l’anorexie qui rend la mort précoce et la boulimie qui abrège plus rapidement la capital vital attribué à la naissance. La durée moyenne, La Tique vous l'avait déjà dit, est d'environ 950 années-tiques, ce qui, selon les normes humaines correspond à une fourchette de 6 à 8 années.
    C'est pourquoi, La Tique doit alterner, disettes et pic-orages pour essayer d'optimiser son espérance de vie.
    Cela fut-il assez clair ?

    Posté par La Tique, 30 juin 2012 à 11:11
  • La vie de la Tique est fascinante.

    Oui, très clair, vous donnez même l'impression d'avoir été Tique toute votre vie !!

    La Tique connait donc parfaitement la théorie quan-tique, et la théorie de la relativité générale d'Einstein pour laquelle, désolé de rappeler ici des évidences, l'énergie est fonction de la masse.

    J'aime les réflexions de la Tique, qui fusent à la vitesse de la lumière. La Tique a-t-elle déjà voyagé dans l'espace ?

    Décidément, vous m'avez gravement et profondément piqué....la curiosité !

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 11:19
  • @ Cédric Bogdanov-botox

    Ah, l'espace !
    Peu de tiques peuvent se vanter d'avoir connu le sidéral. En fait, à ma connaissance, une seule est, officiellement reconnune pour cet exploit. Il s'agit de Tikonov la grande ! Une icône chez les araignées.
    Tikonov la grande, héroïquement, s'accrocha, en 1957, au pelage de Leila qui fut sacrifiée par le programme Spoutnik. La pauvre chienne succomba rapidement à l'expérience, mais la tique survécu environ 74 années-tiques après le décès de son hôte.
    L'expérience fut vécue télépaTIQUEment par toutes les tiques attentives et fières d'être l'espèce qui à l'époque, avait vécue le plus longtemps dans l'espace.
    Une larmichette s'écoule encore de La Tique en narrant cet exploit Tiquipe, euh, typique.

    Posté par La Tique, 30 juin 2012 à 11:39
  • Votre langue de Tique a fourché (la Tique a-t-elle une langue ??) : il s'agissait de la mi-tique Laïka et non Leila, Witike le pédiluve donne pas mal de détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/La%C3%AFka J'ignorais qu'elle était morte dans l'espace ! Étonnement il n'est pas fait mention de l'hypothèse de la mort par morsure de tique, par la tique Tikonov (dont vous m'apprenez la feue existence, j'en apprends des choses avec vou,s chère Tique) !

    La Tique a donc des yeux ?? puisque vous parlâtes de larmichette !

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 11:54
  • @ Cédric le Wikifan

    Il est vrai, cher Cédric, que la race tique se souvient plus précisément de Tikonov la grande, ne voyant la chienne que comme un moyen de transport et une réserve de nourriture. Laïka est effectivement le nom donné par le gouvernement de l'époque, le nom à retenir est TIKONOV LA GRANDE !!!
    La chienne n'est pas morte de morsure, mais des conditions du voyage inadapté un mammifère de cette taille. TIKONOV la grande, elle est décédée de la mort de Laïka, qui, se faisant a arrêté d'oxygéner son sang... (la faiblesse des mammifères m'exaspère)
    La tique, sans posséder d'yeux, a néanmoins des glandes lacrymales et une grande sensibilité.
    Merci, cher Cédric de cette précision concernant cette pauvre chienne dont la Tique a écorché le nom.

    Posté par La Tique, 30 juin 2012 à 12:05
  • "inadaptéES pour" oups !

    Posté par La Tique, 30 juin 2012 à 12:06
  • @ la Tique sensible

    Tikonov la grande ! Je retiendrai ce nom jusqu'à la mort, par respect pour la grande histoire des Tiques !

    Mon ami wiki ajoute que des Tikhonov célèbres (avec un h) il y en eut une flopée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tikhonov

    Notamment un écrivain : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola%C3%AF_Tikhonov est-ce lui qui baptisa votre feue ancêtre du nom de Tikonov ??

    La Tique en plus de posséder une grande sensibilité me semble être dotée d'un fort caractère...Un de ces caractères qui se laisse pas marcher sur les pattes ! Ni sur les pâtes d'ailleurs (quand la tique cuisine).

    Cédric est heureux d'avoir rencontré la Tique !

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 14:06
  • @ Cédric comme Ulysse

    C'est réciproque cher Cédric.
    Ce soir, c'est porte ouverte à la banque du sang... Bonne soirée en perspective pour La Tique.
    Bonne soirée à vous aussi...

    Posté par La Tique, 30 juin 2012 à 14:40
  • Bonne dégustation ! Vous me direz si vous avez une préférence au niveau groupe et rhésus.

    Je saurais ainsi si je dois me faire du souci pour mon propre sang.

    Ne soyez pas trop gourmande, la Tique, trop de boulimie nuit à la Tique, c'est vous qui me l'avez appris.

    Au plaisir.

    Posté par Cédric, 30 juin 2012 à 15:07
  • Chouette, j'aime bien, bravo.

    Posté par NOURATIN, 01 juillet 2012 à 18:45
  • @ NOURATIN

    bonsoir,

    Merci pour votre passage et ce commentaire.

    Posté par La Tique, 01 juillet 2012 à 19:33
  • La Tique a-t-elle une nouvelle proie en vue ?

    Posté par Cédric, 03 juillet 2012 à 21:11
  • @ Cédric interrogateur

    La Tique a pris quelques jours de farniente sur un yorkshire terrier...
    Son boulot de critique devrait reprendre aujourd'hui, selon ses lettres de missions.

    Posté par La Tique, 04 juillet 2012 à 11:11
  • "lettres de missions" ?

    La Tique n'agit-elle pas pour propre compte ?

    La Tique n'est-elle qu'une vulgaire subalterne ?

    Le Cédric en serait déçu.

    Quoi qu'il en soit, le Cédric se réjouit que la prochaine morsure de Tique soit imminente !

    Posté par Cédric, 04 juillet 2012 à 11:17
  • @ Cédric désappointé

    La Tique travaille en free-lance, mais accepte également de missions d'audit par des bloggeurs inquiets ou farceurs voir curieux...

    Posté par La Tique, 04 juillet 2012 à 11:27
  • Eh La Tique (ou M. André) c'est tellement simple, facile de s'en prendre à "plus faible". Mössieu est édité et pense que cela lui donne tous les droits. Môssieu écrit des truc sur quelque chose approchant la psychologie(?) et votre arcticle sur Bettina n'est pas une bonne pub sur ce que vous promouvez, le bien être et le bien vivre. Ce n'est pas faire preuve d'une grande intelligence que vous ne devez pas avoir en fin de compte !!!

    Posté par Kaputt, 02 septembre 2012 à 19:15
Poster un commentaire